Dr. Jean-François HENRY - Chirurgie plastique et esthétique
Chambéry - Savoie

Docteur Henry

Chirurgie réparatrice - Peau - Dermatochirurgie - Généralités

Définition. La chirurgie cutanée ou dermatochirurgie est la chirurgie qui intéresse la peau, elle regroupe le traitement chirurgical des lésions ou anomalies de la peau (tumeurs cutanées) et la correction des cicatrices inesthétiques ou anormales.

Objectifs et Traitements. Pour les lésions cutanées bénignes ou malignes ou intermédiaires, l’exérèse chirurgicale aura pour but d’obtenir un diagnostic précis de la tumeur grâce à un examen histologique de la totalité de la lésion, d'enlever toute la lésion avec une « marge de sécurité suffisante » pour les tumeurs malignes et de réaliser une reconstruction de la zone opérée avec une rançon cicatricielle la plus discrète possible.

La reconstruction sera faite soit par une suture directe, soit par un lambeau local ou à distance soit par une greffe de peau

Une cicatrice normale doit être fine, blanche et indolore parfois la cicatrisation est défavorable et provoque la survenue de cicatrice large inesthétique, ou adhérente, ou rétractile avec la formation d’une bride, ou en relief (cicatrice hypertrophique et/ou chéloïde).

Toute agression du derme entraine une trace qui est plus ou moins visible et indélébile et aucune technique chirurgicale ou médicale (peeling, laser) ne la fera disparaître complètement, mais elle pourra dans certains cas être améliorée (plus fine), cachée (dans un pli), modifiée dans son tracé (plastie en Z ou VW …) ou lissée (dermabrasion, laser).

Le traitement de ces cicatrices repose d’abord sur des massages, la compression continue avec des gels de silicone ou des vêtements élastiques en post opératoire précoce, des injections de corticoïdes, sur la dermabrasion en cas de cicatrices en relief, parfois sur la reprise chirurgicale et enfin pour certaines cicatrices en zone chevelue provoquant une alopécie en une dermopigmentation.

Le but de la reprise chirurgicale est de remplacer une cicatrice disgracieuse ou gênante par une nouvelle cicatrice plus discrète.

La reprise des cicatrices fait appel à des techniques de chirurgie réparatrice : à la suture directe,  aux plasties en Z ou VY ou WW... pour réorienter la cicatrice selon les lignes de tension de la peau, aux lambeaux locaux  et parfois aux expanseurs cutanés.

La micro-lipostructure peut être très utile pour améliorer l'état de certaines cicatrices déprimées en les comblant et donner une meilleure trophicité à la peau qui a été abimée ( brûlure, radiodermite, sclérodermie).

Hospitalisation et anesthésie. Habituellement, ces interventions sont réalisées sous anesthésie locale au cabinet pour les petites cicatrices, pour des cicatrices plus importantes une anesthésie générale avec hospitalisation est nécessaire.

Lexique des termes médicaux: cliquer ici

Voir la galerie photos