Dr. Jean-François HENRY - Chirurgie plastique et esthétique
Chambéry - Savoie

Docteur Henry
accueil chirurgie réparatrice peau chirurgie des tumeurs

Chirurgie réparatrice - Peau - Chirurgie des tumeurs

Définition. Excroissance de peau (de taille, de forme et de couleur variables), taches, croûtes... sont autant de formes de tumeurs (ou lésions) cutanées qui peuvent être réparties en trois catégories:

- les tumeurs bénignes mélaniques (taches de rousseur, lentigos, grains de beauté..), de l'épiderme (verrues séborrhéiques,  verrues...),  annexielles (kystes) ou du tissu conjonctif (fibromes, angiomes, lipomes...)

- les tumeurs douteuses : non identifiables à l'oeil nu, ce sont des tumeurs présentant un aspect, une forme ou une situation inhabituelle pouvant se transformer. Leur ablation chirurgicale permet un examen et donc un diagnostic.                                                                              

- les tumeurs malignes  doivent, bien sûr, être retirées: épithéliomas, épithéliomas baso-cellulaires, épithéliomas spino-cellulaires, mélanomes, sarcomes...

Objectifs et principes. Le principe de base de l'acte chirurgical est "l'ablation en fuseau" suivie d'une suture directe. Lorsque la taille de la lésion est importante, on a recours à une greffe de peau ou à une plastie locale. Une analyse histologique de la lésion est systématiquement pratiquée pour déterminer sa nature (bénigne ou maligne) et savoir si toute la lésion a été enlevée en totalité. Pour certaines tumeurs malignes, des examens complémentaires et éventuellement un traitement adjuvant peuvent être nécessaires.

Intervention, anesthésie et hospitalisation. L'intervention (de 15 à 80 minutes) est le plus souvent réalisée en cabinet ou à l'hôpital en "ambulatoire" (c'est à dire sortie le jour même), sous anesthésie locale ou vigile (exceptionnellement sous anesthésie générale).

Suites. Une éventuelle sensation d'inconfort mais sans véritables douleurs et parfois un oedème ou de petites ecchymoses peuvent survenir dans les 48 heures. Les fils, quand ils ne sont pas résorbables, sont retirés entre le 7ème et le 15ème jour. La cicatrice doit être protégée du soleil pendant un an. Toute tumeur maligne opérée doit être surveillée régulièrement par un dermatologue pour s’assurer de l’absence de récidive ou la survenue d’une nouvelle lésion identique.

(résumé de la fiche détaillée remise par le Dr. Henry lors d'une consultation)

Lexique des termes médicaux: cliquer ici

Voir la galerie photos