Dr. Jean-François HENRY - Chirurgie plastique et esthétique
Chambéry - Savoie

Docteur Henry

Chirurgie esthétique - Seins - Augmentation mammaire par prothèses 

Définition. Souvent mal acceptée physiquement et psychologiquement, l'hypotrophie mammaire (seins insuffisamment développés) peut survenir dès la puberté, à la suite d'un amaigrissement important ou d'un allaitement. Elle peut être isolée ou associée à une ptose (affaissement de la glande et distension de la peau).

Objectifs et principes. Une plastie mammaire d'augmentation (parfois prise en charge par la Caisse d'Assurance Maladie) consiste à mettre en place des implants (ou prothèses) derrière la glande mammaire ou le muscle pectoral. Constitués d'une enveloppe (élastomère de silicone) et de produit de remplissage (sérum physiologique, gel de silicone, hydrogel) ces implants se sont améliorés et ont fait la preuve de leur bonne tolérance depuis 40 ans.Du fait de leur usure, Il est préférable de changer les implants en silicone tous les 10 ans, avant leur rupture.

Intervention, anesthésie et hospitalisation. L'intervention (d'une durée de 1h30 ) est réalisée sous anesthésie générale et nécessite une hospitalisation ambulatoire ou d'un à 2 jours.

Suites. Douleurs, œdème et ecchymoses sont fréquents les jours qui suivent l'intervention avant de disparaître. Un soutien gorge de maintien doit être gardé jour et nuit pendant 3 semaines à 2 mois. Les fils de suture sont enlevés vers le 14ème jour. Au bout de 3 mois (délai nécessaire à l'assouplissement des seins et à la stabilisation des prothèses) la silhouette est beaucoup plus féminine et les cicatrices se font discrètes.

(Résumé de la fiche remise par le Dr. Henry lors d'une consultation)

 évaluation des implants mammaires en France ANSM  rapport 6 mai 2014

 suspension marquage CE prothèses mammaires CEREPLAS rapport 11 février 2014

 suspension  du marquage CE des implants mammaires SILIMED par l'ANSM le 24 septembre 2015

 

Lexique des termes médicaux: cliquer ici

Voir la galerie photos